Grossesse et hémorroïde, l’astuce toute simple pour s’en débarrasser

.

Grossesse et hémorroïdes vont souvent de paire. Vous attendez un heureux événement, mais des petits soucis quotidiens viennent troubler votre bonheur ? N’ayez crainte, ce ne sont que des petits tracas auxquels il sera facile de trouver un remède. En effet, les femmes enceintes doivent souvent composer avec des troubles veineux qui engendrent des hémorroïdes. Je vous propose aujourd’hui de mettre fin à vos douleurs par le biais de techniques naturels simples et efficaces.

Grossesse et hémorroïdes: pourquoi et comment ?

Les hémorroïdes pendant la grossesse sont une affection dont souffre plus de 50 % des femmes enceintes et plus de 30 % des jeunes mères. Si vous en avez déjà eu auparavant alors, les risques de récidives sont plus élevés pendant cette période. La raison ? Parce que les femmes enceintes sont plus à même de souffrir de problèmes veineux à cause de la forte quantité de sang qui circule dans leur corps.

Pendant l’accouchement, à force de pousser, il se peut également que cela contribue à développer l’excroissance située à l’entrée de l’anus et à accentuer le gonflement des tissus veineux.

Ainsi, la dilatation des veines amène l’apparition d’hémorroïdes, des varices et même des saignements des gencives. Outre la dilatation des veines, vous devrez également compter avec une constipation fréquente, ce qui participe également à augmenter les risques d’hémorroïde.

Dans tous les cas, il existe des traitements efficients qui permettent de ne pas trop en souffrir et d’éviter qu’il ne récidive. Cela ne passera pas forcément par une opération lourde, mais plutôt par des petites habitudes de vie à acquérir petit à petit, mais qui changeront votre quotidien.

Une astuce pour soulager vos hémorroïdes

Si vous souffrez d’hémorroïdes durant votre grossesse alors, vous serez d’accord sur le fait que la douleur que l’on ressent et les saignements ne donnent pas toujours envie d’aller aux toilettes. Or, si vous vous retenez, cela ne va qu’aggraver la situation. En effet, les selles vont se durcir, ce qui va rendre l’opération encore plus difficile ou entrainer des risques de constipation.

Pour éviter d’avoir à pousser trop fort et de rester trop longtemps sur le siège des toilettes, il conviendra d’opter pour une alimentation riche en fibre et de faire des cures de jus de fruits, car cela va aider à relâcher la pression sanguine.

Si la douleur est trop importante, il sera possible d’opter pour des laxatifs doux et de s’essuyer avec des lingettes pour bébés pour ne pas irriter la région anale ou bien d’opter pour des traitements naturels à base d’Aesculus hippocastanum qui vont aider à réduire les douleurs et à soulager l’inflammation des tissus veineux.

Dites stop aux hémorroïdes !

Opter pour la chirurgie n’est pas très recommandée lorsqu’on est enceinte, car comme l’hémorroïdectomie s’opère sous anesthésie générale, cela risque d’affecter le fœtus.

Pour retrouver une meilleure qualité de vie, il n’y a rien de mieux que les remèdes naturels et si vous souhaitez connaitre d’autres astuces toutes aussi efficaces alors, pensez à vous procurer la solution “Stop Hémorroïde” qui rassemble de nombreux conseils aussi étonnants qu’efficaces qui vous permettront de ne plus souffrir d’hémorroïde enceinte:

Cliquez ici pour découvrir la solution.

Vous y trouverez notamment des astuces et des conseils sur l’alimentation qui vous aideront à réduire la gêne et les douleurs ressenties au quotidien.